Avant 1600
 

L'Histoire d'un petit village comme Adinfer est extrêmement fragmentaire, il n'est pas évident de reconstituer notre passé. Ce site n'ayant pas pour but de raconter l'Histoire de notre commune, nous nous contenterons de la survoler en quelques pages.

 
   AVANT L'AN MIL
 

Le territoire d'Adinfer était déjà occupé lors de l'époque Préhistorique et Romaine, en 1894 un atelier préhistorique fut mis à jour au lieu-dit "Les Quatorze". La même année, des traces d'occupation Romaine et Gallo-romaine furent découvertes.

 
   AU MOYEN ÂGE
 

Entre 1068 et 1104, le moine GUIMAN de l'Abbaye Saint-Vaast mentionne Adinfer sous le nom d'HEREVILLARIO. 1154 marque la première mention du nom d'ANDINFER que notre village gardera jusqu'à la fin du Premier Empire en 1815..

En 1195, un prêtre est mentionné "P. prêtre d'Andinfer", son initiale est la seule chose que nous connaissons de lui ! la même année nous trouvons les premières traces de la famille noble De Andinfer qui apparaîtra jusqu'au XIII° siècle.
 

Armes de la famille de Mailly

  Blason de la branche aînée de la famille de MAILLY qui posséda le village au XIII° siècle

 

Armes de la famille de Mailly-Athuille

Au début du XIV° siècle, Gilles II de MAILLY attribue des blasons a ses quatre fils, son troisième fils, Gilles reçoit le blason ci-contre et Adinfer. Il devient Gilles Ier de MAILLY-AUTHUILLE, il décède en 1337.

  

1306 marque la première mention d'une paroisse dans notre commune, il est probable que la guerre de Cent Ans ravagea le village.

 

Armes de la famille de Hames

Vers 1350, Guillemette de MAILLY épouse Robert de HAMES et apporte le village et son château dans les possessions de cette famille qui les gardera jusque 1588. En 1469, Adinfer compte 34 feux soit environs 150 habitants
  

Antoine de HAMES (1487 - 1552) va faire rédiger la Coutume de notre village, il s'agit là du recueil des différentes coutumes et "lois" locales. Notons qu'Antoine et sa première femme, Anne d'AILLY reposaient dans la crypte de l'ancienne église Saint Nicolas.

Novembre 1521, l'armée de François Ier, roi de France, campe à Adinfer. C'est d'ici que les troupes du Roi Chevalier vont partir le 3 novembre pour attaquer et prendre la ville d'Hesdin le 7. En 1522, les comptes du receveur d'Artois indiquent que le village est ruiné.

En 1534, Marie de HAMES, soeur d'Antoine, épouse Louis de HALLEWIN ou HALLUIN. Antoine décède le 4 mars 1552, son frère Claude hérite du village. Il décède à Amiens le 30 août 1565, sans postérité.
 

Armes de la famille d'Halluin ou Hallewin

Adinfer passe alors dans les possessions de la famille d'HALLUIN jusque 1588.
 

Armes de la famille d'Egmont

Le 11 avril 1588, Antoine de HALLUIN échange ADINFER avec le comte Philippe d'EGMONT contre Fontaine sur Somme (région d'Abbeville), Flavy le Martel (Entre Saint Quentin et Laon) et Bazengin le grand (Près de Marquise). Philippe est le fils du célèbre Lamoral, exécuté par ordre du duc d'ALBE en 1568, il sera le généralissime des armées espagnoles envoyées contre Henri IV et mourra le 14 mars 1590 lors de la bataille d'Ivry.

 
En 1605, le peintre Douaisien Adrien de Montigny va peindre le village pour le duc de CROY.

© 2005 - Commune d'Adinfer

 

La vue des albums de Croÿ